Mauviette

Préambule

Mauviette veut “habiter poétiquement le monde” comme tous les poètes, pas de chichis. Y arrivera-t-il ?

Extrait

Tout le problème est de savoir
comment on passe
du fait d’être libre
au droit.
Le poète est amené à distinguer
dans sa pratique le fait
du droit : sans quoi,
tout ce qu’il a la liberté de faire,
il aurait le droit de le faire !
Il aurait à tout moment
le droit de se révolter
contre le Roi de la Poésie
(qu’on appelle aussi, dans
le milieu politique
des grands versificateurs,
Babouche 3 de Référence)
ou contre
le Peuple des Poètes –
et c’est la mort
de la poésie.

12×17 cm, 130 pages, illustration d’Anaël Castelein 12€ + 3 euros de frais de port (et frais Paypal)

Commander

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Vie et mort de milliardaires pas illustres