notre blog

donnée du réel inédite de johan grzelczyk

tout se déroule comme dans un film que personne n’aurait encore vu. mais que tout le monde a déjà réalisé. une succession de plans de haute intensité. le récit en couleurs d’existences superlatives. il est élégant. elle est charmante. ils courent les deux. ils se rattrapent. elle vole. il la pose. il est intelligent subtil et drôle. elle est brillante et elle est belle. elle va basculer mais se retourne. elle tombe dans ses bras. il va la soulever pour la descendre après. elle se retourne à nouveau. elle excelle dans son domaine. il est grand. là il n’y a que leurs mains pour s’accrocher. c’est alors leur unique point commun. il est fort et distingué. elle est svelte. svelte et troublante. il la saisit par le visage. elle tombe au sol. il la relève. elle retourne au sol. il essaie de la rétablir mais il y a comme un coup de vent qui les emporte. il est tout à la fois délicat et déconcertant. elle est poignante ensorcelante. il l’aide à marcher. presque à courir. il l’attrape par le cou. il la soutient. elle est en tout point magnifique. il est incroyable. ils sont emportés une nouvelle fois. balayés par quelque chose de plus fort qu’eux. avec toujours une main ou une épaule ou quelque chose qui les retient. il est éblouissant. elle éclatante. ils maintiennent la prise. ils ne veulent pas se lâcher. elle est bouleversante. il est admirable. ils veulent continuer jusqu’au bout. même si à un moment il doit partir et elle aussi. ils se tournent autour. ça finit par l’acceptation. la soumission à cette force. ils sont tous deux à l’intersection du reste de l’univers.

pour se procurer le livre c’est en cliquant sur « pour se procurer le livre »